Critiques littéraires

Le livre du thé, Kazuko Okakura, Rivages poche

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimer

 

Bonjour à tous,

L'hiver se termine enfin, des rayons de soleil encore et toujours, une douceur qui s'installe timidement... Nous allons enfin pouvoir penser à ranger nos écharpes et nos bonnets et les troquer contre une bonne mine....livre_du_the


Oui l'hiver s'en va pas à pas, mais une chose ne nous quittera pas, il restera de ces après-midi froides, le goût, subtil et délicat du thé..
Depuis mon adolescence, je ne me lasse pas , à toute heure et à toute saison de déguster de grandes tasses fumantes de cette potion magique, des litres de toute cette douceur...

Lire la suite : Le livre du thé, Kazuko Okakura, Rivages poche

 

Les années douces,de Kawakami et taniguchi, éditions Casterman

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimer

 

Bonjour à vous petits nipponphiles,

Après une pause de fin d'année, me revoici enfin pour vous faire partager un de mes nouveaux coups de cœur!


Nouveau...pas vraiment en fait...Les années douces


Parce que le livre dont je vais vous parler rassemble à la fois un très bon roman, qui a maintenant quelques années..."Les années douces", texte subtil et délicat qui raconte les rencontres hasardeuses entre une jeune femme et son ancien professeur de japonais et un dessinateur merveilleux, Taniguchi.

Lire la suite : Les années douces,de Kawakami et taniguchi, éditions Casterman

   

Du sang sur la toile, MIYABE,Picquier

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimer

 


Tout commence par un meurtre, un homme, cadre moyen, père de famille, est assassiné. Qui pourrait en vouloir à Monsieur basique, banal du banal, au quotidien bien sous tous rapports?


Et puis, à peine quelques pages plus tard, c'est un autre meurtre qui arrive. Une jeune fille cette fois-ci... Une Mademoiselle basique, banal du banal, au quotidien d'adolescente bien sous tous rapports... Et puis, à y regarder de plus près, les deux meurtres pourraient bien avoir été commis dusangsurlatoilesuccessivement, qui sait peut-être même simultanément...


Et si Monsieur basique, au quotidien si banal, était venu frotter son quotidien bien sous tous rapports à celui de Mademoiselle basique?


Est-ce que leur vies, toutes simples et sans accroche ne deviendraient pas un peu moins classiques? Est-ce qu'on ne pourrait pas commencer à se dire que peut-être que tout n'est pas si normal et qu'une embrouille pourrait se profiler?

Lire la suite : Du sang sur la toile, MIYABE,Picquier

   

La brocante Nakano, KAWAKAMI, Picquier

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimer

 

Bonjour à tous ;

Et merci encore pour votre fidélité et votre curiosité de la littérature japonaise...brocante_nakano

Eh bien, je ne sais pas pour vous, mais moi, l'ébulition de la rentrée m'apporte tout à la fois un sentiment d'euphorie partagée et une petite tension que l'on ressent malgré soi, mélange du stress de toutes ces personnes qui veulent bien commencer l'année et ne pas, surtout pas, refaire les mêmes erreurs que les années précédentes...ou pire, commettre de nouvelles erreurs.

La brocante Nakano est LE livre qui vous fera vivre tout ça avec du recul. Il se lit comme une année, marquée par les saisons, même si elles sont plus que quatre, un bel échantillon d'êtres humains qui ont fait des erreurs et n'en veulent plus mais aussi d'autres ( ou parfois les mêmes), qui ne croyaient plus et voient finalement les choses arriver dans le bon ordre.

Rien d'extraordinaire ni de complètement fou, juste une touchante galerie de portraits, certains très forts et d'autres très furtifs , des personnes qui sont là pour se confier et appréhender la vie.

Lire la suite : La brocante Nakano, KAWAKAMI, Picquier

   

Page 1 sur 4

Haut de page